Brocante de Saint-Etienne : rencontre avec Philippe, Brocanteur de père en fils

La grande brocante de Saint-Etienne se déroule chaque année le premier weekend d'avril. C'est un moment incontournable dans la vie locale stéphanoise. Créée en 1975, cette brocante prend chaque année un peu plus d'ampleur et on comptait pas moins de 520 exposants en 2018. On attend plus de 600 exposants en 2019. Dans cette brocante géante on trouve tout et n'importe quoi. En effet, professionnels et particuliers d'y côtoient dans une ambiance familiale et bon enfant. Tous les ans différents écoles primaires et maternelles de la ville se réunissent en un immense stand et vendent des objets et des bibelots dans le but de récolter des fonds. L'argent part pour moitié à l'association des parents d'élève et pour moitié à Médecins sans frontière. Une belle initiative. Rencontre avec Philippe, brocanteur de la première heure.

Bonjour Philippe, comment êtes-vous devenu une figure emblématique de la brocante stéphanoise?

Brocantes

Bonjour, c'est très simple, mon père est brocanteur professionnel. Quand j'étais petit il m'emmenait tous les weekends travailler avec lui. J'ai grandi dans cette ambiance si particulière de la vente d'objets vintage. La brocante j'ai ça dans le sang. En 1975 quand il a créé la brocante stéphanoise j'étais un adolescent de quinze ans et j'avais déjà une bonne expérience du métier. J'avais déjà l’œil pour repérer les objets de valeur et les meubles rares. J'ai donc suivi les traces de mon père en poursuivant son oeuvre. Quand il a pris sa retraite j'ai repris son stock et sa tournée de brocantes et vide-greniers partout en France.

C'est vous qui avez lancé l'opération brocante avec les écoles de la ville?

Oui, c'est moi. Je suis très amis avec de nombreux instituteurs et institutrices de la ville. Tous m'ont souvent fait part du manque de moyens des écoles. J'ai donc inventé cette opération pour que les enfants puissent partir en vacances dans le cadre de l'école.

fr ch lu ca